Notes de lecture des romans francophones

Chambre 2

Julie Bonnie - Belfond - Prix du roman Fnac 2013

Musicienne et chanteuse de rock qui avait acquis une certaine notoriété, Julie Bonnie est poussée, à 30 ans, à rechercher un travail salarié. Comme souvent les jeunes mamans, elle se tourne vers le métier d'auxiliaire de puériculture, qu'elle va exercer dix ans dans une maternité parisienne.

Son premier livre, Chambre 2, si elle ne le présente pas comme une autobiographie, peut être décrit comme la rencontre entre, d'un côté les fantasmes d'une jeune femme moderne qui rêve de liberté et d'épanouissement sans limite et, de l'autre,  son expérience d'une vie professionnelle difficile. Béatrice, la narratrice du roman, n'est rien moins que chanteuse nue dans une troupe itinérante avant de se faire... auxiliaire de puériculture dans une maternité.
Le livre alterne  les chapitres de la première vie de la narratrice, celle qui se voulait telle que fantasmée, avec les soirées arrosées, les shows, les virées entre copains, et les chapitres qui portent les numéros des chambres de la maternité où la vraie vie s'éveille, souvent dans la douleur
Si la nudité est au cœur de l'ouvrage, ce n'est pas celle qui est exhibée par la danseuse : elle se sent protégée par son art. C'est celle de l'accompagnatrice démunie face à la misère que, souvent, ressentent les jeunes femmes  lorsque la naissance ne se passe pas comme on le leur avait dit, comme la publicité des laboratoires cosmétiques ou autres le leur avait vanté, comme elles  l'imaginaient : et pourquoi mon bébé est-il si fripé ? Et pourquoi ne veut-il pas téter ? Et pourquoi crie-t-il ? Et pourquoi ne sent-il pas la lavande ?...
Il est des moments où  le rêve  tourne ( trop?) au cauchemar: lorsque mes amis se tuent en voiture ou lorsque mon amant me quitte ; et il est des chambres ( pas assez?) de la maternité où  la naissance est un émerveillement, jusqu'à l'orgasme.

 Chambre 2 est un livre facile à lire, bien enlevé, écrit avec un style alerte et vif, dans un vocabulaire et une ambiance résolument "jeunes". Il propose un judicieux mélange d'ingrédients :
- certains, fidèles à la grande tradition romanesque, provoquent l'émotion par empathie chez le lecteur, avec des moments de tendresse et de poésie,
- d'autres épicent quelque peu le mets, comme il est au goût du jour, en mixant ses fantasmes, si possibles érotiques, à la vraie vie plus ou moins morne.

Témoin du désenchantement souvent ressenti par les nouvelles générations, le roman de Julie Bonnie laisse  in fine au lecteur l'impression forte des stigmates de la colère que l'auteur a ressentie dans  ses dix ans de service en maternité : les jeunes mères sont souvent désemparées, et le personnel médical démuni. Un joli livre, mais dont on ne conseillera pas  la lecture aux âmes sensibles ni aux femmes enceintes. Charles D.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Additional information