Notes de lecture des romans francophones

Les évaporés

Thomas B. Reverdy - Flammarion

C'est une déambulation évanescente dans un Japon moderne et décadent, un an après le tsunami, à laquelle nous invite Thomas B. Reverdy qui semble bien connaître les usages, coutumes et transformations de ce pays gangrené par la mafia, partagé entre nostalgie des traditions et occidentalisation,

course à la puissance économique qui produit ici également son lot de chômeurs, de misère, de sans-abris et de laissés-pour-compte. Certains tentent de fuir ou de disparaître, par oppression, à cause des dettes, poursuivis et menacés par les yakuzas qui ont délaissé les codes d'honneurs des anciens samouraïs et sont devenus aujourd'hui les hommes de main de la pègre organisée par de richissimes hommes d'affaires et des politiques corrompus. L'annonce de la catastrophe nucléaire de Fukushima a d'ailleurs été retardée pour leur permettre de réaliser quelques acquisitions de terrains sur le littoral ravagé et quelques transactions financières juteuses. Yukiko a fui le Japon et sa société étouffante, en rejetant le modèle de ses parents pour le rêve américain qui ne l'a pas davantage comblée. Lorsqu'elle apprend la disparition de son père, elle revient, part sur ses traces et renoue avec son pays, se rend compte qu'elle y est plus attachée qu'elle n'y pense, submergée par les effluves, les souvenirs d'enfance, "le furusato", ce coin secret du pays que tout Japonais porte en lui, et on plonge avec elle dans les délices du Japon ancestral. Voyage sentimental, poétique, entre rêve et réalité, des personnages très attachants et la description d'un pays quii perd peu à peu ses valeurs, mais certains tentent de sauver ce qu'il en reste ou disparaissent pour se préserver. Michèle K.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Additional information