Notes de lecture des romans francophones

Atlas des amours fugaces

Thierry Laget - L'Arbre Vengeur

Lecteur de la "lumineuse" Lanterne d'Aristote, publiée voici deux ans par Thierry Laget, te rappelles-tu que le rat de bibliothèque, narrateur de cette longue et sévère et histoire de chaste cohabitation avec une extravagante comtesse, confessait avoir connu d'autres amours ?


Voilà que, pris de remords, ce rat qui ne semblait avoir parcouru que des linéaires d'étagères et de rayons emplis de lourds volumes antiques, s'en vient à nous conter  aujourd'hui les voyages et les amours d'outre-mer qu'il nous avait cachés.

Avec art, tendresse et espièglerie, dans son écriture toujours très belle et ses références , comme son vocabulaire, recherchées et triées, Thierry Laget nous transporte en plein désordre : en Inde, au chevet d'une brahmine mourante, au Pérou flanqué d'un philosophe malgache ( mais barbu), en Cornouailles britanniques à la conquête du cœur d'Iseut, sur la banquise australe poursuivi par un Lapon jaloux, en croisière autour du monde au bras du capitaine d'un paquebot, à la Fenice de Venise pour tourner les pages de la partition d'une sonate de Schubert ( sans même en savoir lire les notes), à la cantine de l'Université de Stanford traquant le boson de Higgs avec des Prix Nobel..., toujours à la recherche de l’Éternel Féminin.

Avec ses magnifiques poèmes en prose, Laget recrée l' Éternel Féminin tel que le fantasmait le Baudelaire de l'Invitation au Voyage ou du poème à une passante :
"Fugitive Beauté
Dont le regard m'a fait soudainement renaître
Ne te verrai-je plus que dans l'éternité ? "

Charles D.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Additional information