Notes de lecture des romans francophones

Les débutants

Anne Serre - Mercure de France

L'avant-dernier roman de Anne Serre, Les débutants, dissèque avec intelligence et sensibilité la naissance de l'amour. Entièrement contenue dans les deux premières phrases du livre, l'intrigue pourra paraître légère :

« Anna […] tombe follement amoureuse de Thomas […]. Depuis vingt ans, Anna vit avec Guillaume […] qu'elle aime et qui l'aime». Certes le sujet est ancien et banal, mais , à l'époque du sexe roi dans les sitcoms télévisuels ou pseudo romanesques, « l'archéologie du désir » ( comme on le lit sur la quatrième de couverture) que l'auteur développe dans une centaine de pages, est une bouffée d'air bienvenue, où j'ai eu plaisir à retrouver la délicatesse par exemple d'Alice Ferney dans La conversation amoureuse.
Bien que très court et écrit en peu de temps, comme les autres livres de l'auteur, ce roman propose un écriture belle et souvent raffinée. En revanche,  on peut regretter que l'inspiration s'épuise malheureusement à la moitié du livre, comme l'auteur le reconnaissait du reste elle-même pour tous ses ouvrages lors d'une intervention récente aux journées des Écrivains du Sud ( Aix-en-Provence).
Par rapport à Les gouvernantes, charmant premier petit livre publié il y a vingt ans, l'auteur a mûri : elle a troqué l'humour baroque,espiègle et primesautier pour la profondeur des grands sentiments.
Le talent a encore gagné et le charme n'a pas disparu. Charles D.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Additional information