Notes de lecture des romans francophones

Mon traître

Sorj Chalendon – Grasset

 Sorj Chalendon, journaliste à Libé, a reçu le prix Albert Londres pour ses reportages sur l’Irlande. Pas étonnant que ce spécialiste des combats républicains irlandais nous emmène dans une saga dont on devine aisément l’identité du narrateur derrière le masque d’Antoine, luthier parisien. Antoine va se plonger totalement au fil de ses rencontres en Irlande dans le monde des opposants de l’IRA, où au gré de ses allers-et-retours à Belfast, il va découvrir des amitiés fortes, et surtout celle de Meehan… Un roman qui nous plonge totalement dans l’univers des combattants de l’IRA, mais qui au-delà de son intérêt historique, nous entraine dans une réflexion forte sur les relations humaines : l’amour ou l’amitié peuvent-ils résister à la trahison ? Meehan, son héros, qu’il aime comme un père, est en fait une taupe de l’armée britannique qui durant 20 ans a infiltré l’IRA et trompé ses meilleurs amis… Inspiré de l’histoire vraie de Denis Donaldson, ce leader de l’IRA en réalité espion britannique, « Mon traître » est avant tout une aventure humaine, écrite avec beaucoup de chaleur, de sensibilité, et avec tout le réalisme dont Chalendon est capable vu sa parfaite connaissance de ce monde particulier dont il s’est réellement imprégné. Jean-Claude T.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Additional information