Notes de lecture des romans francophones

La légende de nos pères

Sorj Chalendon – Grasset

 Le dernier roman de Sorj Chalendon n’est pas sans rappeler Mon traître, non seulement par son style précis, épuré et incisif, mais surtout par des thèmes qui semblent lui être chers : les combats de résistants, l’admiration des anciens, mais aussi le mensonge et les déceptions qu’il engendre… Le narrateur est un écrivain biographe au service de ceux qui veulent se raconter dans un livre. Il vient de perdre son père, un ancien résistant avec qui il n’a pas assez parlé. Il va essayer de sortir de sa frustration en s’entretenant avec un autre soldat de l’ombre, dont la fille souhaite que la vie soit racontée dans un livre. Au cours des entretiens, Marcel essaye, parfois même brutalement, d’extorquer les souvenirs de cet ancien résistant : on discerne bien entendu en filigrane l’image de son propre père, qu’i l semble harceler comme pour arriver à en percer les glorieux secrets et guérir sa propre souffrance. Jean-Claude T.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Additional information