Notes de lecture des romans francophones

Naissance d'un pont

Maylis de Kerangal - Verticales

 Naissance d'un pont est un ovni littéraire. L'auteure nous raconte les coulisses d'un chantier : de l'adoption du projet au conseil municipal à l'inauguration du pont. Le pari est ambitieux.
On suit tout au long du roman une galerie de personnages que le narrateur dissèque avec un réalisme frappant ; du chef de chantier, Georges Diderot au petit ouvrier chinois Mo Yun, en passant par le grutier Sanche Alphonse Cameron ou la responsable de la production de béton, Summer Diamantis. On découvre tout un inframonde victime de sa propre humanité.
La construction de ce pont suspendu est comparable à la ruée vers l'or ; Coca devenant une espèce d'Eldorado du XXIème siècle. Ici, le mouvement vers l'Ouest est provoqué par l'attrait du travail pour certains (les ouvriers du white poor trash aux noirs et aux indiens, tous victimes du système libéral) et celui du gain pour d'autres (les grandes entreprises mondiales qui se battent afin d'obtenir le contrat permettant la construction du pont).
Au-delà de l'aspect technique de l'édification, l'architecture littéraire tient de la prouesse. Naissance d'un pont est une fable contemporaine qui dresse un portrait amoché de notre société ; c'est un livre sur la mondialisation dans ce qu'elle a de plus cruelle qui nous montre que finalement les rapports humains et sociaux n'ont pas beaucoup évolué depuis la révolution industrielle.
Le roman est sombre car il révèle l'homme, quelle que soit son origine, sa race, sa classe sociale, dans ce qu'il a de plus humain, mais cette humanité est souvent perfide. Si le passé appartient aux oligarques qui veulent conserver la main mise sur la ville et ses habitants, l'avenir n'est guère plus brillant, car il dépend de ceux qui prétendent faire l'histoire au détriment de l'homme, des arrivistes ignares et vulgaires.
Au final quand on referme ce singulier roman, on reste bouche-bée par le culot et la performance de l'auteure.
Maylis de Kerangal invente un nouveau naturalisme littéraire. C'est fascinant ! Frédéric A-A.

 Roman magnifique. Très belle écriture. Les phrases sont longues, mais bien construites. Chaque mot est pesé et l'ensemble dégage une force qui nous emporte. On sent la puissance du chantier et la dureté des conditions de vie. L'auteur arrive à créer des univers réalistes, mais aussi à émouvoir. C'est une visite de chantier hors du commun qu'il ne faut pas manquer. Prix Médicis 2010 voté à l'unanimité ; bravo !
Majesuteux roman à lire absolument ! Anne T.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Additional information