Notes de lecture des romans francophones

La vie est brève et le désir sans fin

Patrick Lapeyre – P.O.L
Prix Femina 2010

 Deux hommes aiment la même femme : l’un habite Paris, l’autre Londres. Cette femme va de l’un à l’autre, sans que l’on sache pourquoi car son point de vue n’est jamais abordé ; elle semble ne pas pouvoir se résigner à choisir entre les deux. Elle échappe totalement à ces hommes qui souffrent et ne savent pas à quoi s’en tenir, même si l’un hésite alors que l’autre attend.
Ce roman qui vient d’être couronné par le prix fémina se lit facilement. Les chapitres sont courts ; il ya beaucoup de dialogues et peu de descriptions.
Une certaine mélancolie se dégage de ce trio amoureux. L’auteur semble prendre du plaisir à raconter les difficultés de la vie amoureuse, tout en gardant une certaine distance. Est-ce pour cela que l’on parle d’humour dans ce roman ? Je n’en ai pas vu, mais à vous de le lire et de me le faire découvrir. Anne T.
   

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Additional information