Notes de lecture des romans francophones

Les insurections singulières

Jeanne Benameur - Actes Sud

 Dans les insurrections singulières, Jeanne Benameur, nous entraîne sur les pas d'Antoine, ouvrier dans une usine sidérurgique, en passe d'être délocalisée au Brésil. Dans un moment d'errance, entre un emploi qui se dérobe, et un militantisme dans lequel il ne se retrouve pas, la déliquescence d'une liaison amoureuse, le retour à quarante ans entre ses parents, la rencontre avec, Marcel, un libraire de livres anciens, va révéler à Antoine, la tristesse de sa vie. Le bouquiniste lui montre la nécessité de prendre son destin en main, de faire sa propre révolution, de prendre des risques, de ne pas vivre sans désirs. Il lui fait partager la beauté des livres, des mots, que tous les jours il va égrener sur la tombe de sa femme défunte. Il l'entraine dans une sorte de voyage initiatique vers l'endroit du Brésil, ou " lusine " sera délocalisée.
Ce roman est une ode à la beauté des livres, et à la beauté des mots qui changent la vie. Ceux de Jeanne Benameur sont merveilleux, ils sont ciselés, sculptés, à fleur de peau. " Chuchotement de mes lèvres sur son ventre/Je parle peau/je parle une langue archaïque secrète ". Par le seul rythme de son écriture, on perçoit déjà les sentiments des personnages. Avec des livres comme celui-ci, il n'y a pas de " jour de rien ". Joël C.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Additional information