Notes de lecture des romans francophones

L'armée furieuse

Fred Vargas – Vivanne Hami

 Autant j’avais aimé sans réserves les précédents de Fred Vargas (dont trois en particulier : « Pars vite et reviens tard », « Sous les vents de Neptune », « Dans les bois éternels ») autant « L’Armée furieuse » m’a irrité. Certes, j’ai retrouvé avec plaisir le commissaire Adamsberg, toujours aussi tourmenté et nébuleux, Danglard, Veyrenc, Rétancourt (sa monumentale et indestructible adjointe) et les autres, j’ai apprécié l’ambiance de mystère issue d’une légende médiévale à laquelle les gens du coin associent les crimes, de même que la persévérance de Fred Vargas à ne pas habiller ses enquêteurs en super héros – bien au contraire.
Mais que c’est compliqué, tiré par les cheveux, farci de détails abracadabrants, et combien longue est la révélation de la vérité. Heureusement, l’écriture magistrale de Fred Vargas atténue – parfois fait oublier – ces inconvénients. Philippe P.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Additional information