Notes de lecture des romans francophones

Olivier

Jérôme Garcin - Gallimard

 L'auteur a perdu son frère jumeau "Olivier" à l'âge de six ans et en est resté marqué à tout jamais. Dans ce livre, il s'adresse à lui et lui explique son parcours, ses moments de détresse, de joies, ses doutes et toutes les questions qu'il se pose s'il vivait encore.
C'est beau, douloureux parfois pesant et cela ressemble à une thérapie pour l'auteur. Certains passages sur le deuil sont d'une grande justesse. Ainsi cette phrase " La littérature de l'infortune repose sur une illusion capitale : chaque expèrience du deuil est unique, irréductible, en apparence incomparable, et pourtant, dès qu'elle est couchée sur le papier, elle devient universelle, chacun de nous peut s'y reconnaître. On y lit ce qu'on a le sentiment d'avoir soi-même écrit"
C'est tellement vrai ! Roman très bien écrit et qui s'adresse à tous ceux qui ont été frappés par un deuil proche. Anne T.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Additional information