Notes de lecture des romans francophones

Home

Toni Morrison - Christian Bourgois

 Frank, un vétéran noir de la guerre de Corée, s'échappe d'un hôpital psychiatrique, pieds-nus, loqueteux, à travers les rues enneigées de Seattle. Grâce à l'aide d'un pasteur qui le recueille et le cache, il parvient à quitter la ville pour gagner la Géorgie où il veut retrouver sa sœur Cee.

Le dixième roman de Toni Morrison se déroule dans l'Amérique des années 50. On découvre un pays où la ségrégation raciale fait encore rage...

...Home est un roman puissant, violent, par moment dérangeant, mais pas plus que ne l'est ou l'a été la vie des Noirs aux Etats-Unis.
C'est un livre qui relate ces humiliations ordinaires - tout du moins à cette époque - qui déshumanisaient les Noirs - en leur refusant un statut humain à part entière, au même titre que n'importe quel citoyen nord-américain - et les Blancs - qui avaient mis en œuvre un système politique, éthique, économique, sociétal au-delà de toute immondice morale, basé sur l'exploitation et la négation de l'humanité, une conséquence historique et sociale de l'esclavage -.
Frank et Cee retrouvent ensemble le chemin de la maison - Home -, cet endroit qu'ils avaient tant haï, après s'être séparés, perdus dans le tourbillon du monde et en eux-mêmes.
En soignant le corps martyrisé - « éviscéré, stérile mais non vaincu » - de Cee et l'esprit troublé de Frank, les deux jeunes Noirs vont commencer à construire ce foyer intérieur, lentement, pierre par pierre, en acceptant et ne subissant plus le malheur, première étape vers la liberté et l'émancipation, - « Je ne veux pas fuir la vérité uniquement parce qu'elle fait mal » - ; ils refusent d'être victimes.
Le livre est court, 150 pages, mais c'est un concentré de matière littéraire puissant ; un exercice d'épure. Les dialogues sonnent vrais. Le style est à la fois sobre, rythmique et lyrique.
Toni Morrison va à l'essentiel, sans fioritures.
Elle inscrit dans l'âme de ses personnages et grave sur ces corps à la peau noire, meurtris, maltraités, une histoire de l'Amérique dont on entend encore certains échos stridents.
Il s'agit certes d'une écriture contre l'oubli mais aussi d'une écriture qui marque la volonté de regarder en face l'horreur pour mieux comprendre les failles sociales et politiques de l'Amérique d'aujourd'hui.
Un livre fort et bouleversant. Frédéric A-A.

Lisez l'intégralité de l'article de Frédéric sur son blog :
http://faranzuequearrieta.skyrock.com/3121646927-Home-de-Tony-Morrison.html

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Additional information