Notes de lecture des romans francophones

Murmures à Beyoglu

Daniel Boratav - Gallimard - 

  Le narrateur vit à Londres ; insomniaque depuis de nombreuses années, il se remet en question suite à un triple événement

: la décision de sa femme de le quitter, le décès de son père, écrivain et poète exilé à Paris, puis de son ami Celal. Sa mère décide de repartir pour Istanbul, il la suit sans trop savoir pourquoi, elle est sur la voie de la sénilité, excellente occasion pour elle de l'oublier définitivement, après des années d'indifférence. Il revient donc vers cette ville qu'il a quittée enfant et qu'il a du mal à reconnaître, porté par les souvenirs, les odeurs, les impressions, occultés et qui reviennent le happer au moment où il s'y attend le moins. Il déambule au fil des rencontres imprévues dans les quartiers en pleine expansion, les bidonvilles côtoyant les immeubles flambant neufs, retrouvant peu à peu sa langue natale, renaissant sous la saveur enveloppante et miraculeuse du raki qu'il avait longtemps décider de ne pas aimer. Bousculé par un séisme et ses répliques, la violence présente et passée le ramène à la vie, au désir et à l'apaisement de ses angoisses.

Etonnant de maîtrise narrative pour un premier roman, une écriture très belle mêlée de nostalgie, d'errance, de mélancolie,de rêves. Michèle K.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Additional information