Notes de lecture par auteurs

Certaines n'avaient jamais vu la mer

Julie Otsuka - Phébus - Prix Femina étranger 2012 -
(traduction Carine Chichereau)

Voici un petit roman qui pourrait être agréable à lire, s'il n'était pas si noir.
Bien que l'éditeur indique que « toute ressemblance etc.. », l'auteur précise au contraire que «ce roman s'inspire de la vie d'immigrants japonais qui arrivèrent aux États-Unis au début du XXème siècle [et s'appuie sur] un grand nombre de sources historiques».

Lire la suite : Certaines n'avaient jamais vu la mer