Notes de lecture par auteurs

Tous les hommes sont menteurs

Alberto Manguel - Actes Sud
(traduction Alexandra Carrasco)

 Un journaliste enquête sur la mort tragique et mystérieuse d'un écrivain argentin à Madrid : Alejandro Bevilacqua. Il recueille les témoignages de ceux qui l'ont connu, chacun va livrer des facettes différentes et contradictoires du personnage. Mais tous délivrent des parts de vérité et d'élucubrations fantaisistes de cet être tourmenté et marqué par les années de détention et de tortures dans les geôles de la dictature argentine qu'il s'évertue à oublier. L'auteur, critique littéraire, délivre un fascinant kaléidoscope des multiples visages que peut renvoyer un homme, selon le point de vue, et dont on ne cernera jamais la véritable version que Bevilacqua lui-même ignorait certainement. L'auteur se met en scène en rajoutant une dimension intéressante et amusante au jeu de l'interview dans une écriture très maîtrisée. Michèle K.