Notes de lecture par auteurs

Un hiver de glace

Daniel Woodrell – Rivages
(traduction Frank Reichert)

 Dans la vallée des Ozarts, région accidentée de collines,  Ree Dolly, une brunette de 16 ans se retrouve seule face à son destin.
Son père, Jessup, trafiquant de drogue et indic à ses heures, s’est fait la belle, laissant derrière lui femme et enfants. Sa mère qui a perdu la raison depuis belle lurette est à la charge de Ree, ainsi que ses deux petits frères, Harold et Sonny.
Dans cette région difficile, ou l’hiver n’en finit pas, Ree s’occupe comme elle peut de la maisonnée ; entre la coupe du bois, les courses et les repas à préparer, ses journées sont loin de ressembler à celles d’une jeune fille de 16 ans ! Alors qu’elle ne comptait plus avoir de nouvelles de  son père,  c’est le shérif qui vient rendre visite à Ree. Il lui annonce que Jessup, qui était en prison, a été libéré sous caution, mais qu’il a hypothéqué la maison pour pouvoir la payer. S’il ne se présente pas au tribunal dans les prochains jours, Ree et sa famille vont se retrouver à la rue. C’est ainsi que Ree va se lancer à la recherche de son père, becs et ongles pour sauver l’avenir de sa famille.
Mon avis : Un roman très noir !
Les descriptions de la région et du climat glacial tendent à donner au roman ce côté sombre. Les personnages ont au final plus d’importance que l’histoire en elle-même. Cette héroïne de 16 ans, Ree Dolly est de ces personnages qui ont de la trempe ! Son amie, Gail , une môme un peu paumée qui s’est retrouvée enceinte, est coincée  entre un gamin et un mari infidèle. ..Sa mère complètement disjonctée qui oscille ente ses souvenirs et quelques lueurs de lucidité...La famille, les Dolly, et les habitants de ces collines, des êtres tous aussi bourrus les uns que les autres.. Les dialogues, les diminutifs ( M’man, P’pa..) donne une vrai touche d’authenticité  au roman. Le style dans les descriptions est magnifique et contraste véritablement avec les dialogues.
Un roman comme je les aime, avec une ambiance, des dialogues hauts en couleurs,  de la prose, des personnages forts ! Un coup de cœur et du coup j'ai envie de découvrir l’adaptation cinématographique. Sylvie T.