Notes de lecture par auteurs

Caracreatura

Pino Roveredo – Albin Michel
(traduction Dominique Vittoz)


 Une italienne d'un milieu modeste raconte l'histoire de sa vie qui a basculé le jour où son fils a commencé à se droguer. Elle a tout fait pour l'empêcher, jusqu'à aller donner à la police son carnet d'adresses de revendeurs de drogue ! Elle s'est avant cela humiliée en allant le récupérer dans les pires endroits, confrontée à des individus épouvantables et violents. Puis son mari qui travaillait jour et nuit pour gagner une misère meurt d'un cancer.  Son fils, emprisonné à la suite de son intervention auprès de la police, a refusé de la voir pendant plusieurs années, lui faisant dire par les gardiens qu'il était mort pour elle. Malgré cela elle continue à aller toutes les semaines à la prison. Au procès, son fils ne l'a même pas regardée ; elle décide alors de se laisser mourir.
Superbe cri d'amour d'une mère pour son fils ! L'écriture est belle, simple. On est pris aux tripes par l'amour obsessionnel de cette mère que l'on admire pour son courage et son obstination. Anne T.