Notes de lecture par auteurs

Celui qui sait -

Alexandra Marinina - Seuil
(traduction Galia Ackerman et Pierre Lorrain)

 Saga d’une jeune fille russe qui va devenir une réalisatrice célèbre de séries télé. Natacha vit dans un appartement communautaire de Moscou dans les années 60. On suit ses études, ses amours, sa famille, son mariage, son parcours... avec beaucoup de détails sur la vie en Russie - et la nécessaire débrouillardise quand on ne connait personne au parti communiste. Les années passent jusqu’au jour de l’effondrement du communisme avec la Perestroïka. On assiste alors à une Russie de l’enrichissement avec les dénonciations et la misère pour beaucoup.
C’est un roman long (plus de 700 pages) très intéressant avec de nombreuses intrigues. L’héroïne est entourée de personnages plus ou moins sympathiques et attachants. On se passionne pour toutes ces “petites” histoires qui nous permettent de mieux connaitre la vie en Russie avant et après la Perestroïka. La lecture est facile car les chapitres sont courts. Quelques invraisemblances inévitables vu l’épaisseur du roman, mais cela fait partie des sagas ! Anne T.