Notes de lecture par auteurs

Shibumi

Trevanian – Gallmeister
(traduction Anne Damopur)
 
 Nicholaï Hel, né de mère russe et de père inconnu allemand, a vécu toute son enfance au Japon et été élevé par un général japonais qui lui a appris à devenir maître de go. Il lui fixe comme objectif d’acquérir le “shibumi” sorte d’état philosophique proche de la sérénité. Nicholaï est très brillant, parle couramment quatre langues, et devient après diverses aventures le tueur le plus recherché au monde. Retiré depuis deux ans dans le pays basque français, la fille d’un de ses amis vient le rejoindre pour lui demander de l’aide : elle doit tuer les Palestiniens auteurs de l’attentat aux jeux olympiques de Munich, et ses compagnons ont été massacrés à l’aéroport de Rome. Il va donc reprendre du service… Polar très particulier, très intéressant dans la description du personnage et de la vie de Nicholaï. Il s’agit de la première partie du livre, celle que j’ai préférée. On trouve ensuite beaucoup de longueurs (quarante pages sur ses expériences de spéléologie en Pays Basque !). Sur le fond de l’intrigue, l’implication de la CIA et d’une Compagnie pétrolière contrôlant le monde est un peu convenue dans le monde des polars… Ce livre est pourtant considéré comme le chef d’œuvre de cet auteur dont on connait très peu de choses par ailleurs, et qui a fini sa vie en France, précisément dans le pays basque. Anne T.