Notes de lecture par auteurs

Pedro Paramo

Juan Rulfo - Folio 4872  
(traduction Gabriel Laculli)  

 Ce roman (1955) est qualifié en 4e de couverture d'une des "grandes œuvres du XXe siècle, un classique contemporain". Je ne sais s'il mérite autant d'éloges, mais j'en entreprends tout de suite la relecture tellement il m'a fasciné. Les morts y sont aussi bavards que les vivants et l'on se sent en aussi bonne compagnie avec les uns qu'avec les autres. A lire et relire, donc. Mexicain, Juan Rulfo nous a joué le mauvais tour de ne rien publier d'autre jusqu'à sa mort en 1986, n'ayant fait paraître auparavant qu'un recueil de nouvelles, Le Llano en flammes (Folio 3949), et des textes sur le cinéma. Cela me fait penser à Ernesto Sabato qui, après avoir écrit sa trilogie Le Tunnel, Alejandra, L'Ange des ténèbres,publiée au Point Poche il y a déjà quelques décennies (R66, R89, R123), a jugé que c'était bien suffisant, pour notre malheur. Pierre G.