Notes de lecture par auteurs

La femme adultère

Giuseppe Conte - Laurence Teper    
(traduction Monique Baccelli)

 Ce roman nous emmène dans une Rome qui brûle de la folie de Néron : une femme a fui la maison de son maître pour se réfugier sur une plage à l’écart des flammes. Elle y retrouve son « patron », un vieillard qui va la prendre en amitié et lui faire raconter son histoire. Histoire d’une esclave juive, donnée en mariage à un marchand, qui découvrira l’amour interdit avec un occupant romain… Histoire de la « femme adultère » qui échappera à la mort grâce à l’intervention d’un mystérieux personnage, le maître…  On aura compris qu’à partir de ce récit de l’Evangile, Giuseppe Conte a imaginé raconter la vie de celle qui va croiser le chemin d’un mystérieux personnage que tout le monde appelait « le christ «  et qui va intervenir pour la sauver de la lapidation. Passé ce célèbre épisode, nous allons continuer de suivre le cours de sa vie qui va connaître d’autres destins, d’autres errances, avec en toile de fond l’obsession de ce « maître » qu’elle n’aura fait que croiser… Roman intéressant et bien écrit, qui promène le lecteur de la Palestine occupée  au règne de Néron, et met en scène cette esclave, ballotée par des fortunes diverses au gré de ses expériences amoureuses et sensuelles, et surtout symbole de la condition de nombreuses femmes dans l’histoire romaine. Jean-Claude T.