Notes de lecture par auteurs

Partages

Gwenaëlle Aubry - Mercure de France

Récit à deux voix, deux façons de vivre sur une terre que se déchirent deux communautés qui ne peuvent s'entendre, se comprendre.
Sarah est juive, elle vient d'arriver en Israël après la peur et la phobie qu'ont engendrés les attentats du 11 septembre à New York. Elle découvre les humiliations quotidiennes dont sont victimes les Palestiniens sur cette terre qu'on lui présentait comme le paradis. Ces humiliations lui rappellent celles qu'a subies son peuple. D'abord choquée, elle finit par se rallier à la voix qui résonne en elle depuis son enfance : cette terre, les Juifs l'ont méritée, elle leur revient de droit.
Leïla vit en Cisjordanie, derrière les barbelés, au milieu des ruines. Autour d'elle, la violence est quotidienne, les garçons arrêtés, victimes de sévices, Des deux côtés, l'histoire pèse lourdement sur les épaules et est racontée différemment selon le point de vue, en nourrissant la colère et en attisant la haine envers l'autre et en empêchant la rencontre et la compréhension.
Une histoire violente écrite par une plume magistrale, une écriture de toute beauté. Michèle K.