Notes de lecture par auteurs

Contrebande

Enrique Serpa - Zulma
(traduction Claude Fell)

 Je viens seulement de découvrir Enrique Serpa. Les bonnes surprises littéraires sont parfois des trésors déjà enfouis sous l’amoncellement de romans contemporains. Il n’est donc jamais trop tard découvrir d’anciennes nouveautés ! Enrique Serpa, écrivain cubain, était un contemporain et ami d’Hemingway. Certains le comparent au grand auteur américain, voire à Faulkner… Il est vrai que dans ce roman « Contrebande », qui était son premier, publié en 1938, et traduit en français il y a seulement trois ans, on retrouve à la fois un style, un genre littéraire qui nous entraîne dans une véritable ambiance grâce à un récit à la fois épique et réaliste.
Nous sommes dans les années 20 à la Havane. Les pêcheurs se lancent dans la contrebande pour essayer de se sortir de la misère. Le propriétaire de la goélette La Buena Ventura se laisse entraîner par « Requin », un capitaine-pirate avec lequel va se dérouler une aventure sur fond de fascination et de peur. Si la relation entre les deux hommes constitue la charpente de ce roman, on y trouve tout autour un monde très coloré où règnent à la fois alcool, prostitution, aventure et honneur…
Une œuvre qui nous permet de redécouvrir l’univers et l’ambiance des romans des années d’avant-guerre, écrite avec un talent qui place Serpa à hauteur des grands de cette époque. Jean-Claude T.